La Dame ou Autoportrait

$1,900.00 CAD
  • La Dame ou Autoportrait

La Dame ou Autoportrait

$1,900.00 CAD

2016

119 cm x 91 cm x 70 cm

Textiles, dacron déchiqueté et polystyrène

Assemblage à la machine à coudre et couture à la main

_____________

L’oeuvre pyramidale à base circulaire est principalement composée d’un assemblage élaboré de textiles finis velours, sherpa et ratine à couleurs riches et motifs variés. La couleur dominante chaude (marron, caramel, rouge et orangé) laisse place à quelques tons froids (vert émeraude, bleu poudre et vert pistache). Le personnage principal au regard mi-clos arbore un visage aux arcades soulignées d’empiècements sinueux aux couleurs harmonieuses. Mi-animal mi-humain, il porte sur sa tête un oisillon1, au dos un petit animal aux grandes oreilles2 et en son ventre un embrillon3 encerclé de pétales4 blancs. Le personnage est vêtu d’une robe longue à capuchon décorée d’un col5 et des chaussons pointus de velours marine6. Les ailes7, les oreilles8, le panache9, la queue10, le coeur, les glands, etc., sont autant d’éléments récupérés de l’œuvre de Majorie à travers son bestiaire de créatures coussins/peluches signées Velvet Moustache.

_____________

Sculpture singulière, elle est autoportrait de l’artiste.

Synthèse de neuf années de créations de peluches et de deux vies humaines, l’oeuvre se voulait principalement à connotations féministe, bestiale et botanique. Cette sculpture douce aux airs de femme mature porte une certaine lourdeur dans sa silhouette, bien encrée au sol, portant le poids des responsabilités, nuisant à sa mobilité. Les préoccupations liées aux différents rôles de la trentaine, qui sont d’être à la fois une bonne amoureuse, une femme épanouie au travail et une mère de famille attentive l’oblige à prendre assise. De plus, la maturité du personnage est traduite par l’utilisation de textiles jacquard s’entrecoupant comme autant de marques de vie, de chemins parcourus, de souvenirs gravés prenant inspiration dans la forêt boréale automnale. Une fierté d’accomplissement illumine tout de même son regard, mais elle reste de glace, comme une fauve, une guerrière figée.

 

________________________________________

  1. Poussin Velvet Moustache, 2015
  2. Mulot Velvet Moustache, 2013
  3. Référence à un iconique récurrent dans les peintures et illustrations de Majorie depuis sa première grossesse en 2010
  4. Référence à une pièce unique, long coussin Chat pour sa fille, 2015
  5. Référence au Crapaud Velvet Moustache, 2014
  6. Référence à la Baleine Velvet Moustache, 2015
  7. Récupération du Canard Mallard Velvet Moustache, 2012
  8. Récupération du Matou Velvet Moustache, 2014
  9. Récupération du Caribou Velvet Moustache, 2009
  10. Récupération du Castor Velvet Moustache, 2012

 

  • Galerie
  • Description

2016

119 cm x 91 cm x 70 cm

Textiles, dacron déchiqueté et polystyrène

Assemblage à la machine à coudre et couture à la main

_____________

L’oeuvre pyramidale à base circulaire est principalement composée d’un assemblage élaboré de textiles finis velours, sherpa et ratine à couleurs riches et motifs variés. La couleur dominante chaude (marron, caramel, rouge et orangé) laisse place à quelques tons froids (vert émeraude, bleu poudre et vert pistache). Le personnage principal au regard mi-clos arbore un visage aux arcades soulignées d’empiècements sinueux aux couleurs harmonieuses. Mi-animal mi-humain, il porte sur sa tête un oisillon1, au dos un petit animal aux grandes oreilles2 et en son ventre un embrillon3 encerclé de pétales4 blancs. Le personnage est vêtu d’une robe longue à capuchon décorée d’un col5 et des chaussons pointus de velours marine6. Les ailes7, les oreilles8, le panache9, la queue10, le coeur, les glands, etc., sont autant d’éléments récupérés de l’œuvre de Majorie à travers son bestiaire de créatures coussins/peluches signées Velvet Moustache.

_____________

Sculpture singulière, elle est autoportrait de l’artiste.

Synthèse de neuf années de créations de peluches et de deux vies humaines, l’oeuvre se voulait principalement à connotations féministe, bestiale et botanique. Cette sculpture douce aux airs de femme mature porte une certaine lourdeur dans sa silhouette, bien encrée au sol, portant le poids des responsabilités, nuisant à sa mobilité. Les préoccupations liées aux différents rôles de la trentaine, qui sont d’être à la fois une bonne amoureuse, une femme épanouie au travail et une mère de famille attentive l’oblige à prendre assise. De plus, la maturité du personnage est traduite par l’utilisation de textiles jacquard s’entrecoupant comme autant de marques de vie, de chemins parcourus, de souvenirs gravés prenant inspiration dans la forêt boréale automnale. Une fierté d’accomplissement illumine tout de même son regard, mais elle reste de glace, comme une fauve, une guerrière figée.

 

________________________________________

  1. Poussin Velvet Moustache, 2015
  2. Mulot Velvet Moustache, 2013
  3. Référence à un iconique récurrent dans les peintures et illustrations de Majorie depuis sa première grossesse en 2010
  4. Référence à une pièce unique, long coussin Chat pour sa fille, 2015
  5. Référence au Crapaud Velvet Moustache, 2014
  6. Référence à la Baleine Velvet Moustache, 2015
  7. Récupération du Canard Mallard Velvet Moustache, 2012
  8. Récupération du Matou Velvet Moustache, 2014
  9. Récupération du Caribou Velvet Moustache, 2009
  10. Récupération du Castor Velvet Moustache, 2012